webGuinée
Camp Boiro Memorial / Victimes / Témoignages


Alseny René Gomez
22 septembre 1936 — 2 avril 2012

Alsény René Gomez
Camp Boiro. Parler ou périr

Conakry. L'Harmattan Guinée. 2007. 253 pages

Camp Boiro. Parler ou périr

Du fond de sa cellule du Camp Boiro, en novembre 1971, René Gomez avait promis : un jour je témoignerai si Dieu me sort de cette prison.
Ce livre nous raconte comment l'auteur et ses compagnons se sont battus, et comment plusieurs d'entre eux ont été froidement et atrocement éliminés. Après la libération, en rendant visite aux veuves et orphelins de ses compagnons disparus, plus que la compassion, il éprouvait comme de la gêne de faire partie des rares survivants. C'est ainsi que tout au long du récit, il s'oublie de temps en temps pour parler des autres, comme s'il voyait l'enfer de l'extérieur : sans haine, se laissant aller vers un destin qu'il regarde avec sérénité.
Se souvenir étant une exigence de vérité, l'auteur a décidé d'ouvrir une fenêtre du passé pour l'avenir car il est convaincu que l'on ne peut parler de l'avenir des Guinéens et de la Guinée en passant sous silence une page si importante de l'histoire du pays.
A la veille du cinquantenaire de l'indépendance du pays, ce témoignage rappelle à tous les Guinéens que si ces complots imaginaires, ces répressions cruelles et ces emprisonnements arbitraires ont bien eu lieu en Guinée, cette évocation qui refuse toute idée de vengeance n'est faite que pour éveiller les consciences afin que tous ensemble nous disions : Plus Jamais Çà !
Alsény René Gomez est né le 22 septembre 1936 à Conakry. Il partit de la Guinée en septembre 1950 pour étudier en France, et y retourna le 4 novembre 1964 avec un diplôme d'ingénieur en aviation. Il fut incarcéré à Boiro le 22 septembre 1971 et libéré le 13 juin 1979.
Il fut ambassadeur au Liberia de 1984 à 1987, ministre à la Présidence de 1987 à 1992, ministre de l'Intérieur et de la Sécurité de 1992 à 1996, puis ministre de la Justice de juin 2006 à avril 2007.

Sommaire

Première partie. Une curieuse mutation

Deuxième partie. Des gouttes d'eau sur un chiffon

Troisième partie. Pour eux… pour nous …

Conclusion
Documents


Facebook logo Twitter logo LinkedIn Logo

[ Home | Victimes | Perpétrateurs | Bibliothèque | Recherche | BlogGuinée ]


Contact :info@campboiro.org
webGuinée, Camp Boiro Memorial, webAfriqa © 1997-2014 Afriq Access & Tierno S. Bah. All rights reserved.