webGuinée
Camp Boiro Memorial
Victimes


Previous Home Next

Marof Achkar (1930-1971)
Voir le film Allah Tantou (God's Will / La Volonté d'Allah).

Achkar Marof

Ancien élève de l'Ecole technique Bréguet de Paris
Choréographe des Ballets Africains de Keita Fodeba (1955-1960)
Conseiller culturel, Ambassade de Guinée à Washington (1960-1964)
Représentant permanent de la Guinée, remplaça Telli Diallo, à l'ONU (1964-1968)
Président du Comité Spécial des Nations-Unies sur l'Apartheid
Auteur d'Apartheid en Afrique du Sud. Editions PNU. 1965
Détenu et torturé au Camp Boiro, fusillé le 25 janvier 1971

“Proposé en 1968 par U Thant, secrétaire général des Nations Unies, au poste de haut-commissaire de l'organisation mondiale en Namibie, il décidera de démissionner de l'administration guinéenne, à la suite de son rappel à Conakry et du rejet de cette proposition par Sékou Touré. Il commettra, hélas ! la faute, sur la pression insistante de son ami Keita Fodéba, alors secrétaire d'Etat à l'Agriculture, de revenir sur sa décision et de rentrer en Guinée la même année. Il sera arrêté dès sa descente d'avion et enfermé au Camp Boiro. U Thant, secrétaire général de l'ONU (1961-1971) au cours de son voyage en Guinée, interviendra, personnellement, en sa faveur, auprès de Sékou Touré qui lui promettra la libération de Marof. Promesse non tenue ! Pire, Marof sera fusillé” le 25 janvier 1971, sans jamais avoir été jugé ou condamné ! (Portos Diallo. La vérité du ministre.)

Achkar Marof

Témoignages


Facebook logo Twitter logo LinkedIn Logo

[ Home | Victimes | Perpétrateurs | Bibliothèque | Recherche | BlogGuinée ]


Contact :info@campboiro.org
webGuinée, Camp Boiro Memorial, webAfriqa © 1997-2014 Afriq Access & Tierno S. Bah. All rights reserved.