webGuinée
Camp Boiro Memorial
Victimes


Previous Home Next

Dr. Alfa Taran Diallo (1922-1971)

diallo_mamadou_alpha_taran

Fusillé en 1971

Dr. Alfa Taran Diallo
Dr. Alfa Taran Diallo

Mme. Diallo née Kadidiatou Sow

En guise de « faveur », Ismael Touré contraint deux prisonniers, J-P. Alata et Kassory Bangoura, de servir de « greffier auxiliaire » dociles de la commission d'interrogation du Camp Boiro. Voici comment Alata raconte l'interrogatoire et la « confession » de Dr. Alpha Taran Diallo, docteur, intellectuel Marxiste, militant, cadre du PDG.

Note.
Camp Boiro Memorial a reçu de la part de la famille proche et de sa parenté les données biographiques ci-dessous sur Dr. Taran. Je remercie Madame Diallo, Dr. Ramata et ses frères, Capitaine Diallo, Mr. Moudjitaba Diallo, et tous les contributeurs pour leur disponibilité.
[Tierno S. Bah].


Biographie de Docteur Mamadou Alpha Taran Diallo (1922-1971)

Naissance et baptême. Circonstance, faits marquants, souvenirs et anecdotes.

Docteur Mamadou Alpha Taran Diallo connu sous le nom de Docteur Alpha Taran est né un lundi de l'année 1922 à Tarambali, sous-préfecture de Sannou, Préfecture de Labé. Il porte le nom de son arrière-grand père paternel, Mamadou Alpha Taran, connu sous le diminutif «  Maama Alpha  » .

Santé

Il n'avait pas l'asthme à la naissance. Toutefois, il eut très tôt des accès de toux (teko), qui s'arrêtèrent quelques semaines plus tard. Il fut atteint d'asthme à son retour de France. Il fut élevé par son père jusqu'à sept ans. Ensuite, il fut envoyé à l'école coranique.

Ecole Coranique 

Son premier maître fût Alpha Madiou du village de Donghol Seeleyaɓe qui est son oncle paternel (frère cadet de son père).
Témoignage. Atteint par une épidémie de trypanosomiase, il fut, comme les autres patients, soigné par médecin français, Docteur Morel.

Après Donghol Seeleyaɓe, son père l'a envoyé à Kaalan, village situé à 15 km de Taran pour poursuivre la formation coranique. Son maître s'appelait Thierno Amadou Kaalan. Il fut un élève intelligent, discipliné et sage. Il était le seul élève qui apprenait et maîtrisait rapidement deux sourates du Coran à la fois. Son maître, qui l'aimait beaucoup, l'éduqua jusqu' à l'âge de 14 ans.

Bilan de sa formation coranique

Camarades d'âge

Camarades d'école

Ses rapports avec ses parents et la parenté (grands-parents, oncles, tantes, cousins etc. ont été toujours très bons.

Activités, loisirs, plaisirs 

Elevage (surveillance des boeufs et petits ruminants), Agriculture (labours, clôture des champs, des tapades et concessions) 

Loisirs, plaisirs:
Saut en hauteur, nage dans les rivières

Alimentation

Riz, maïs, fonio ; plat préférés : lait, beurs de vache, fonio, viande de poulet ; fruits et légumes

Personnes ayant marqué sa personnalité

Son père, sa mère et son beau-frère Thierno Boobo «  Lekkol  » qui représentait le canton de Koubia auprès du Cercle de Labé et qui était son tuteur à Labé durant ses études

Ecole Française

Inscription en 1936 à l'école primaire de Sannou ; membre de la 1ère promotion de cette école. Ecoles fréquentées jusqu'au CEPE :

Ses maîtres. A Sannou :

A Labé : Mr Hervé

Prix et récompenses

Souvent le 1er de sa classe, il recevait beaucoup de cadeaux tels ques  les bons de rationnement (en pain, savon, sucre en poudre) et des livres.

Scolarité

SourceLa Nouvelle Presse de Guinée, 11 Septembre 2002, article- témoignages de Dr Bah Mamadou Kaba sur la formation et la vie professionnelle de Dr Alpha Taran.

Séjour en vacances

Pendant les vacances il se joint aux autres membres de la famille dans l'accomplissment des tâches quotidiennes de la vie au village.
Témoignage
Pendant ses études à l'extérieur, il est venu à plusieurs reprise, en vacances au village trouver que sa mère est partie chercher de l'eau dans un marigot situé à 2 km. A la 3ème reprise, il dit : cette fois on va aménager un puits dans notre concession avant mon retour pour soulager ma mère. Et ce qui fût fait ; ce fut le premier puits du village et des environs.

Adolescence

Groupe d'âges  (yirde): il avait son groupe d'âges qui menaient des activités productives : clôture des champs, des tapades /concessions, couverture de cases.

Voyage (s) hors du cadre natal (Labé et au delà)
Seulement pour aller étudier à Labé, à Conakry, au Sénégal et en France

Correspondants
A Labé, son oncle Thierno Boobo «  Lekkol  » qui représentait auprès du Commandant de Cercle de Labé, le Canton de Koubia, dirigé par Tierno Saidou Kompanya.

Correspondants

A Conakry, sa tante Mme Maïmouna Tiappo Taran (mère de Mr Ibrahima Kanda).

Retour de la France et séjours réguliers au village natal pendant lesquels, il effectue des campagnes d'information et de sensibilisation des habitants sur l'importance de maintenir la proprété des lieux publics, des habitations, des points d'eau, des objets et des aliments.

Mariage

Il fut célébré en 1959 ; les cérémonies religieuses se sont déroulées à Donghol Seeleyaɓe (village d'origine de ses parents) et les cérémonies civiles à Labé-ville.
Tierno Siradiou (fils aîné de Tierno Aliou Ɓuuɓa-Ndiyan) décéda le jour de son mariage. Il fut enterré le lendemain.

Les rapports entre le couple Taran et les familles paternelle et maternelle ont été toujours très bons. Le couple aida beaucoup les parents notamment dans le domaine de la santé et de la formation des jeunes.

Note : Ces informations ont été fournies en langue Pular par Thierno Younoussa Taran Diallo, frère cadet de Dr Alpha Taran. Elles ont été recueillies et traduites en langue française par Mamadou Moudjitaba Diallo, neveu de feu Dr Alpha Taran suivant le questionnaire préparé par Mr Tierno Siradiou Bah.
Elles peuvent être complétées par toute personne de bonne volonté ayant connu Dr Alpha Taran durant son enfance, sa formation et sa vie professionnelle. A cet titre nous saluons respectueusement Dr Bah Kaba Mamadou pour son témoignage éloquent publié dans le journal cité plus haut.


Facebook logo Twitter logo LinkedIn Logo

[ Home | Victimes | Perpétrateurs | Bibliothèque | Recherche | BlogGuinée ]


Contact :info@campboiro.org
webGuinée, Camp Boiro Memorial, webAfriqa © 1997-2014 Afriq Access & Tierno S. Bah. All rights reserved.